AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Partagez | 
 

 Les Cyclopes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Eros



Messages: 12
Date d'inscription: 04/04/2010

MessageSujet: Les Cyclopes   Lun 5 Avr - 20:25

Les légendes qui les concernent sont contradictoires : il ne faut pas les confondre avec les Géants, nés du sang d'Ouranos et tués lors de la gigantomachie ; il faut aussi veiller à distinguer plusieurs races successives : ouraniens, forgerons, bâtisseurs et pasteurs (seuls les cyclopes ouraniens et pasteurs sont mentionnés par Homère).

  • Les Cyclopes Ouraniens

    Ces cyclopes sont les enfants d'Ouranos (le Ciel) et de Gaïa (la Terre). Leurs noms devient synonyme de force et de pouvoir et désignent des armes exceptionnellement bien travaillées.

    Ils sont trois : Brontès (Tonnerre), Stéropès (Éclair) et Argès (Foudre). Ouranos, terrifié par leur force, les enferme dans le Tartare. Plus tard, leur frère Cronos les libère, ainsi que les Hécatonchires et les Géants. Ils l'aident à renverser et à castrer Ouranos, mais Cronos, redoutant à son tour d'être vaincu par eux, les renvoie dans le Tartare où ils restent jusqu'à leur libération par Zeus. Reconnaissants envers ce dernier, ils fabriquent le foudre que Zeus utilise comme arme pour renverser Cronos et les autres Titans. Argès ajoute la lueur, Brontès l'orage et Stéropès les éclairs. Ces armes de foudre deviennent les armes de prédilection de Zeus grâce auxquelles il peut vaincre Cronos et les Titans, et devenir le maître de l'Univers.

    Ces cyclopes créent aussi le trident de Poséidon, l'arc et les flèches d'Artémis et la kunée d'Hadès (casque qui rend son porteur invisible et que l'on retrouve dans plusieurs légendes).

    Dans une version du mythe, les Cyclopes sont tués par Apollon après que Zeus a tué son fils, Asclépios, avec l'arme forgée par les Cyclopes, alors que ce dernier avait ramené à la vie plusieurs morts.

    Selon Phérécyde de Syros, ce ne sont pas les cyclopes mais leurs fils qu'Apollon anéantit pour se venger de la mort d'Asclépios.

  • Les Cyclopes forgerons

    Ces cyclopes servent d'aides à Héphaïstos. On connaît les noms de deux d'entre eux, Acamas et Pyracmon.

  • Les Cyclopes bâtisseurs

    Un groupe de cyclopes au service du roi Proétos construit les murs de la cité de Tirynthe, la ville natale d'Héraclès. Ces murailles sont qualifiées de cyclopéennes. Ils construisent aussi les murs de Mycènes et la porte des Lions. Ils ont un sanctuaire dans l'isthme de Corinthe.

    Ces cyclopes sont appelés encheirogasteres (« ceux qui ont le ventre en main »), car ils travaillent pour gagner leur vie.

  • Les Cyclopes pasteurs

    Les Cyclopes pasteurs incarnent une génération tardive, loin d'être aussi brillante que les précédentes. Ils se contentent de vivre de l'élevage en Sicile. Le terme « Cyclope » se réfère alors habituellement à l'un des représentants de cette race de Cyclopes dont le mieux mis en valeur par Homère est le fils de Poséidon et de Thoosa : Polyphème. Il existe aussi Télémos.

    Chez Homère et Virgile, les Cyclopes, fils de Poséidon, sont des géants sauvages et cannibales, ne craignent ni les dieux ni les hommes. Ils vivent en élevant des moutons, notamment dans l'île de Trinacrie (Sicile).


Source
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Les Cyclopes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les cyclopes
» L'île des Cyclopes, l'écho d'un général troglodyte
» LES CYCLOPES

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ~○| Introduction à Antipolis |○~ :: ♦~ Les chemins du savoir :: | Bestiaire |-